Le Directeur national des M-PME : «Il faut surtout invités les tenanciers des M-PME vers la formalisation»

0
2379

En faveur de la célébration de la journée internationale des micros petites et moyennes entreprises en Guinée, la direction nationale desdites entités a organisé une scéance de deux journées d’échange à Conakry pour mieux outiller les entrepreneurs notamment sur le rôle de l’information dans le déroulé de leurs différentes activités. S’adressant aux tenanciers des M-PME lors de la cérémonie de clôture de ces journées d’échange, Mamadou Diawo Diallo, le directeur national adjoint des micros petites et moyennes entreprises a fait mention de la nécessité pour ces entrepreneurs d’accorder du crédit à la formalisation, en vue d’un meilleur accompagnement de la part des institutions financières.

D’entrée, il s’est félicité de la forte mobilisation des entrepreneurs et des services de l’État évoluant dans le domaine des M-PME. De poursuivre : «Plusieurs recommandations ont été issues de ces deux jours d’échange. Il s’agit entre autres de la délocalisation de la célébration de cette journée au niveau des régions ; la facilitation de l’accès au financement des entreprises ; la vulgarisation de certains services au niveau des M-PME pour favoriser leur pérennité et le développement de leurs activités. Il existe aussi un bon dispositif dédié à l’appui accompagnement de ces entreprises. Donc conformément à nos missions et attributions, nous devons faire une identification des partenaires pour nous aider dans la mise en œuvre des activités inscrits dans nos plans d’actions pour l’année 2024. En ce qui est des perspectives, il faut procéder au renforcement du tissu au niveau de la synergie d’action entre les acteurs évoluant dans l’écosystème et aussi inviter les entrepreneurs vers la formalisation qui requiert à leur niveau l’exercice des pratiques administratives dans le cadre de leur pérennisation», a-t-il précisé.

Représentant le ministère du commerce, de l’industrie et des petites et moyennes entreprises, Ahmed Sékou Condé, conseiller principal dudit département affirme que c’est une journée importante pour le développement harmonieux, parce que plus de 90% des entreprises existantes en Guinée qui fonctionnent sont des M-PME. «Aujourd’hui le ministère du commerce, de l’industrie et des M-PME est là pour défendre les aspirations des entrepreneurs. D’où la mise en place du FONIJ, de l’AGUIPEX, la DN PME, etc. Donc la Loi sur le contenu local a été créée à cet effet. La prochaine fois le ministère de l’environnement va participer à nos activités pour encourager la création des emplois à travers les PME».

Amadou Kanté

Facebook Comments Box