Guinée : Le Forum de l’Entrepreneuriat et Leadership Féminin, les 17, 18 et 19 novembre à Conakry

0
3199
Exif_JPEG_420

Les organisateurs du Forum de l’Entrepreneuriat et Leadership Féminin de Guinée (FODELF) ont animé ce mercredi 08 novembre dans la salle El hadj Koula Diallo de la Maison de la presse de Guinée une conférence de presse afin d’annoncer la tenue des activités de la 3ème édition du FODELF, les 17, 18 et 19 novembre 2023 à Conakry. L’événement sera placé sous le thème « Femmes renforcent son potentiel pour booster tes activités ».

Cette initiative des 72 heures du FODELF a pour objectif d’accompagner l’entrepreneuriat féminin.

Selon la présidente du comité d’organisation de la 3ème édition du FODELF, Maciré Touré le FODELF est un forum qui vise à promouvoir l’entrepreneuriat et le leadership féminin. Il crée aussi un espace d’échange et de partage entre les acteurs de la promotion féminine sur les questions liées à l’entrepreneuriat et au leadership féminin.

Pour elle, il est important de reconnaître que les femmes de la Guinée en particulier, en général les femmes du monde sont plus entrepreneures que les hommes. Donc, nous avons jugé nécessaire de mettre en place un accent sur la formation de ces femmes en vue de leur rendre autonomes sur le terrain. En organisant ces trois jours d’événement, c’est aussi trouver une solution comment vraiment aider ces femmes qui viendront assister à ces activités.

Poursuivant, la présidente a précisé ceci : « Notre ambition aujourd’hui pour ces 72 heures d’activités, c’est de permettre à ces femmes de bien exposer leurs marchés, mais la mode sera exposée suivie par un défilé. Les témoignages seront faits par les femmes qui évoluent dans le secteur informel. Après Conakry, nous avons décidé d’aller à l’intérieur du pays pour faire sortir les travaux réalisés par ces femmes ».

Aux dires Macire Touré la vocation de l’ONG qui consiste à faire en sorte que les femmes puissent bénéficier de quelque chose d’important dans ces trois jours. Qu’elles soient formées histoire de se prendre en charge dans l’avenir. C’est pourquoi, nous continuons à faire la promotion de ces femmes. Aujourd’hui, après cette formation, ils ont une possibilité d’aller vers d’autres partenaires pour la recherche du fonds pour la réalisation de leurs activités, a-t-elle laissé entendre

A l’occasion, Aissatou Lia Bah, chargée des partenaires de cette 3ème édition a rassuré que les 72 heures d’activités du FODELF se tiendront dans les meilleures conditions à Conakry car ajoute-t-elle qu’aujourd’hui, les femmes doivent être capables d’apprendre enfin qu’elles puissent se prendre en charge afin d’être autonome.

Africavision7.com

Facebook Comments Box