Forums Territoriaux de développement : voici quelques recommandations des associations de ressortissants Guinéens

0
2461

Les représentants des associations de ressortissants des différentes préfectures de la République de Guinée ont rencontré Mory Condé Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation du 11 au 13 octobre 2023 audit ministère. En fait, cette invitation à l’endroit de ses représentants consistait à faire en sorte qu’ils comprennent dorénavant la prise en compte de leurs projets de développement par le gouvernement. Il s’agit aussi d’inscrire ces projets conformément aux exigences des Plans de Développement Locale, PDL. Pour leur part, les ressortissants se sont dit contents de cette initiative qui selon eux va permettre d’éviter des financements spontanés.

Plus loin, ils ont formulé certaines recommandations pour faciliter la tenue prochaine des forums territoriaux de développement. Il va falloir entre autres faire en sorte que :

– les investissements soit orientés vers la construction d’édifices répondant aux normes internationales pour ainsi pérenniser les investissements ;

– encourager les investissements pour le développement de leur localités respectives sans pour autant attendre l’appui de l’État ;

– améliorer le système de sécurité pour mieux encadrer les activités organisées dans ces préfectures ;

– procéder au désenclavement des zones rurales car dit on que cela favorise le développement socioéconomique ;

– mettre en place une Commission technique composée de représentations pour mieux coordonner les actions de développement ;

– mettre en place une synergie de ressortissants ;

– encourager la présence des ressortissants dans le processus d’élaboration de projets pour éviter les mécanismes de gestion douteux et pour plus de transparence ;

– renforcer les capacités scolaires des gestionnaires du contenu local qui est le plus souvent l’apanage de personnes non instruites ;

– prendre en compte des projets sectoriels dans les PDL qui découleront des forums territoriaux de développement ;

Pour sa part, Mory Condé a précisé que les associations de ressortissants ont libre choix de constituer eux-même un comité de suivi pour coordonner les actions de développement dans leurs localités. Aussi il va s’agir de dépolitiser la gestion du développement au niveau local.

En fin, ces ressortissants ont émis des doutes concernant la possibilité pour le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation de finaliser ces travaux à temps compte tenu du délai imparti au CNRD pour boucler la transition en cours dans le pays.

Amadou Kanté

Facebook Comments Box