Destruction illégale d’une concession à Bambeto par un homme de 77 ans : l’une des filles de feu Yaya Barry parle comment le notaire, Me Sy Savané a tenté de la corrompre d’accepter un chèque de 25 millions de fg !

0
51497

« A maintes reprises, j’ai été appelée personnellement par le notaire , Me Sy Savané,  dans le but de voir les documents afférant à la vente de la concession de mon feu père Yaya Barry. Quand je  suis allée le voir dans son bureau , il m’a dit qu’il avait pitié de moi parce que je suis orpheline de père et de mère et que mes frères et sœurs , leurs mères sont en vie. Donc, par conséquent, il m’a  demandé de signer ces papiers  afin que j’entre en possession de mon chèque de 25 millions de fg . Je lui dit que je n’avais pas besoin de ce chèque parce que moi-même , je suis contre la vente de cette concession    , en ce sens  qu’elle nous  sert d’abri » , a déclaré  ce vendredi, 09 février 2023,  Yarie Barry, l’une des filles du propriétaire  de la concession détruite de Bambeto feu Yaya Barry par le vieillard de 77 ans Elhadj Souleymane Bah  , dans une interview accordée à notre rédaction .

Dans un ton coléreux, Yarie Barry a également  dit ceci : «  quand , j’ai refusé  de prendre le chèque , il m’a dit pourtant  , vous n’êtes pas  d’accord entre vous à la maison . Je lui ai dit  bien sûr mais , je ne pense pas  que ça soit comme si nous allions vendre la concession de notre feu père Yaya  Barry . Vous-même, vous savez qu’il y a beaucoup de mes frères et sœurs  qui ne sont pas d’avis qu’on vende cette concession . Moi en  tout cas , je resterai derrière  la position de mes mères veuves .je t’informe  que je suis commerçante de brochettes  de viande et de dindon  et cela m’apporte  de quoi à vivre . Pendant  que  je cherchais   à lui faire savoir que je ne t’ai pas prête  à accepter ce chèque, il y a une fmme qui est rentrée dans son bureau et elle lui a dit à une  intelligible voix   , si elle dit qu’elle ne veut pas de ce chèque , il ne faudrait pas l’obliger d’autant  plus que la majorité  de ses frères et sœurs ne sont pas unanimes pour cette vente de leur concession   que leur feu père leur a laissé comme héritage.

Poursuit-elle : «  il m’a dit après que certains de mes  frères  ont pris leurs chèques d’une somme de 25 millions de fg  chacun. En tout cas moi , je  ne l’accepterai pas. Quand  je suis venue à la maison , j’ai informé mes mères que Sadjo , Abdoulaye et autres  ont vendu la concession parce que le notaire , Me Sy Savané  a tenté de tous les côtés de me convaincre d’accepter  le chèque qu’il m’a tendu dans son bureau, je l’ai refusé. Voici comment , le notaire  a cherché à tout prix de me corrompre de rejoindre  les autres  qui ont  été unanimes  à la vente de cette concession. Maintenant, voici  que nous dormons  à la belle  étoile  sans abri. Je profite de votre micro  pour demander  aux bonnes volontés de nous venir en aide ».

Propos recueillis par Léon Kolié  

Facebook Comments Box