L’OMS lève l’alerte maximale sur la pandémie de Covid-19

0
14351

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a levé, vendredi 5 mai, son plus haut niveau d’alerte sur la pandémie de Covid-19, estimant qu’elle était désormais suffisamment sous contrôle. L’institution appelle toutefois à ne pas «baisser la garde».

«C’est avec beaucoup d’espoir que je déclare que le Covid-19 n’est plus une urgence sanitaire de portée internationale», a affirmé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, estimant que la pandémie avait fait «au moins 20 millions» de morts, miné l’économie mondiale et encore creusé le fossé des inégalités.

Jeudi, le Comité d’urgence de l’OMS s’était réuni «pour la quinzième fois» et avait recommandé d’annoncer «la fin de l’urgence sanitaire internationale», laquelle était déclarée depuis le 30 janvier 2020. Le 11 mars 2020, l’OMS avait annoncé officiellement que l’épidémie de Covid-19, dont le bilan était alors de 100 000 morts dans le monde, était désormais au stade de la pandémie.

«Gestion à long terme»

Les experts consultés par le directeur général ont jugé qu’«il était temps de passer à une gestion à long terme de la pandémie de Covid-19» malgré les incertitudes qui subsistent sur l’évolution du virus.

L’organisation précise que la phase de crise de la pandémie «est passée». «Mais pas le Covid», ajoute-t-elle. «La pire chose qu’un pays puisse faire serait d’utiliser cette information (la levée de l’alerte maximale) comme une raison de baisser sa garde, de démanteler tout ce qui a été construit, ou d’envoyer comme message à sa population que le Covid-19 n’est plus inquiétant», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Si le patron de l’OMS a avancé le chiffre d’«au moins 20 millions de morts», le dernier rapport officiel de l’organisation, publié le 3 mai, fait état de 6,9 millions de morts et de plus de 765 millions de personnes infectées.

 

(AvecAFP)

Facebook Comments Box