Dabondy Rails, un quartier de Matoto oublié par les autorités (Par Abdoul Karim Touré)

0
3854

Dabondy Rails est l’un des 38 quartiers de la commune de Matoto, d’ailleurs c’est le premier quartier qui sépare Matoto de la commune de Matam et Dixinn. Mais, aujourd’hui, ce quartier est dépourvu de presque tout. Pas de maison des jeunes, pas d’un vrai marché pour les femmes, pas de terrains de foot pour la jeunesse. Pire, depuis sa création, ce quartier n’a jamais bénéficié d’une goutte de goudron ni de pavé, alors qu’il est entouré des quartiers bien loti. On se demande alors pourquoi Dabondy rails est abandonné à lui-même ? Alors que c’est le quartier où le premier imam de la grande mosquée fayçal de Conakry, Elhadj Mamadou Saliou Camara a passé sa jeunesse, et jusqu’à maintenant il le fréquente car, une de ses épouse y réside, et il a même un immeuble de R+2. S’il avait la volonté d’aider ce quartier, il l’aurait fait même à travers un coup de téléphone chez les autorités compétentes. Mais bon rien…

Pourquoi Dabondy rails n’a jamais été dans le viseur des autorités ? Est-ce un quartier oublié Parce qu’il est trop religieux ? Ou il est maudit? Ou encore un manque de leaders ?

Connu de par sa religion, pendant la saison pluvieuse, les fidèles musulmans sont obligés de marcher dans la boue et les eaux stagnantes pour rallier le lieu saint (mosquée). Parfois quand il pleut les piétons n’ont pas de chance de se promener sauf celui qui décide de se salir les pieds.
Il est aberrant de nos jours à Conakry, surtout dans la commune la plus grande de la capitale, de voir un quartier ainsi. Parfois les étrangers venus d’autres coins de la capitale se posent la question de savoir si Dabondy Rails est aussi dans Conakry. Cela s’explique de par la dégradation de sa route qui n’atteint même pas 1km de long mais qui n’a jamais été la priorité des autorités communales ou locales. À mon entendement, c’est parce que le maire Mamadouba Tos Camara ne conjugue pas le même verbe que les autorités actuelles du quartier ou c’est parce que ces autorités n’ont pas l’audace de porter des projets et de les défendre.

C’est le lieu pour moi d’interpeller les autorités actuelles du pays de faire face aussi à ce coin qui est qualifié par d’aucun comme une « Favelas », pour aider la jeunesse de ce quartier à s’épanouir.

Au directeur Communal des travaux publics, d’octroyer à ce quartier aussi du goudron ou du pavé comme d’autres l’ont bénéficié où l’accès et la circulation sont facile aujourd’hui.

Mamadouba Tos Camara, maire de la commune, faites face à cette pauvre population qui a trop traîné dans la boue pour marcher désormais sur du goudron. Ça fait mal au cœur de venir avec un ami dans ton quartier et qu’il te demande c’est comme ça chez toi ? Mais, on dirait que vous ne vivez pas dans la capitale. Mais, ce qui est clair, avec le projet de bitumage enclenché par le CNRD aujourd’hui en Guinée, si Dabondy rails rate cette occasion, nous allons sincèrement le regretter. À travers cet écrit, nous comptons sur le Maire Tos et sa team.
Le Gouvernement Goumou aidez nous!!!
Le Gouvernorat de Conakry aidez nous!!!
La Mairie de Matoto faites face à votre premier et dernier quartier!!!
Les ressortissants de Dabondy rails, aidez-nous si les autorités ne veulent rien faire pour nous. Les personnes de bonne volonté, vous n’êtes pas aussi épargnées.

Dabondy Rails, c’est mon quartier et je veux qu’il soit goudronné.

Avenirguinee.org

Facebook Comments Box