Charles Wright : « Il y aura deux degrés de juridictions au niveau de la CRIEF, un procureur spécial et un procureur général »

0
49447

De l’avis de ses collaborateurs, Alphonse Charles Wright tient aux réformes dans le secteur de la justice en Guinée.

En marge d’une rencontre tenue le lundi 29 mai 2023 avec les chefs de juridictions et de greffes du pays, le ministre de la justice et des droits de l’homme a annoncé que la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières connaîtra, à son tour, des changements majeurs.

« (…) Il y aura deux degrés de juridictions au niveau de la CRIEF. Il y aura un tribunal qu’on appellera TRIEF (Tribunal de répression des infractions économiques et financières), il y aura une Cour qu’on appellera la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières). Il y aura un procureur spécial au niveau de la CRIEF. Il y aura un parquet financier national où il y aura un procureur général »,a-t-il fait savoir.

A en croire le garde des Sceaux, ce sont des réformes qui nécessitent l’implication de tous les magistrats.

« Toutes ces réformes ne peuvent pas aller en l’absence des magistrats. Il faut les appeler, les soumettre cette organisation judiciaire, connaître leurs points de vue, leurs différentes observations avant de les mettre en œuvre »,a-t-il a indiqué à sa sortie d’un entretien avec les présidents des tribunaux et les chefs de greffe des différentes juridictions du pays…

 

Alhassane Fofana

Facebook Comments Box