Guinée : l’ONG CUFIG fait la promotion de l’œuvre littéraire  »la Guinée est une famille » de Néné Moussa Maleya Camara

0
1887

L’ONG cultures et fiertés guinéennes avec l’accompagnement de l’Institut de recherche linguistique appliquée IRLA a organisé une conférence de presse le mardi 21 Novembre 2023 au siège de l’IRLA pour faire la promotion du terme  »la Guinée est une famille » qui a d’ailleurs fait l’objet d’une œuvre littéraire de la part de l’écrivain Guinéen Néné Moussa Maleya Camara. C’est une initiative qui consiste surtout à évoquer entre autres les valeurs traditionnelles notamment le  »sanakouya » traduit par cousinage à plaisanterie et aussi l’héritage culturel des différentes ethnies de la nation guinéenne.

Dans son discours lors de cette conférence, Hawa Bintina Soumah la présidente de l’ONG cultures et fiertés guinéennes rappelle l’historique du choix de ce thème qui selon elle s’explique par sa volonté de susciter l’Union entre la population guinéenne : «C’est quand on ne se connait pas qu’il y a conflit. C’est un projet qui date de longtemps mais j’ai choisi ce moment pour faire en sorte que les populations guinéennes se connaissent encore plus pour réduire le suprématisme et les conflits. Donc l’objectif du CUFUG c’est déjà de réunir les Guinéens, de favoriser la promotion de la nation guinéenne, sensibiliser les populations pour se réconcilier avec leurs cultures. Nous avons aussi une plateforme qui enseigne l’histoire, la sociologie, la géologie, la géographie de la Guinée pour faire la promotion des valeurs historiques du pays. Avec pour finalité d’encourager la cohésion sociale et pour qu’il y ait la nation guinéenne», a-t-elle fait mention.

De son côté, Nafadji Sory Condé Directeur national adjoint de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales affirme que c’est une rencontre qui vise à expliquer le terme »la Guinée est une famille » dont le livre a été écrit par l’écrivain Guinéen Néné Moussa Maleya Camara : «C’est un terme qui aborde les mouvements migratoires, les civilisations, la succession des empires, les noms de famille, des valeurs comme le  »sanakouya » et aussi l’héritage historique et intellectuel des différentes composantes de la nation guinéenne. Donc ce brassage multi-circulaire nous permet de comprendre que toutes les ethnies, toutes les composantes, toutes les communautés, tribus, familles et clans de notre pays ont en commun une même civilisation ou son originaires d’une très grande civilisation. C’est donc a l’actif de cela qu’il faut affirmé que la Guinée est une famille. Il faut donc expliquer à la nouvelle génération et démontrer aussi que les communautés guinéennes sont métissées pour encourager la paix dans le pays», a-t-il affirmé.

De noter que la cérémonie a été clôturée par la remise de satisfecits à plusieurs acteurs culturels pour leur participation au concours national de la culture qui a aussi consisté à vulgariser le patrimoine national de la Guinée.

Amadou Kanté

Facebook Comments Box