Brouillage des Radios : le SPPG brise le silence (communiqué)

0
1969

Le bureau national du syndicat des professionnels de la presse de Guinée(SPPG) a été saisi par des employés de Djoma Médias et FIM Guinée concernant le brouillage de fréquences dont sont victimes ces derniers jours les radios pour lesquelles ils travaillent.

Conscient que ces professionnels de l’information syndiqués sous la couverture de notre grande famille syndicale sont exposés à un risque de chômage si la situation perdure;

-Considérant que ces agissements liberticides portent gravement atteinte à la liberté de la presse et à l’indépendance des médias;

-Rappelant que la 2e vocation du SPPG consiste à défendre dignement la liberté de la presse;

Le bureau national condamne avec la dernière énergie ces brouillages d’ondes ainsi que le blocage des réseaux sociaux qui porte préjudice aux médias et viole le droit d’accès à l’information pour de nombreux citoyens.

Le SPPG exprime sa solidarité avec les employés et promoteurs des médias victimes de ces restrictions illégales.

Le SPPG les rassure de sa détermination habituelle et prévient les auteurs de ces actes qu’il ne saurait attendre longtemps face à cette autre probation de trop.

Conakry, le 27 novembre 2023

Le Bureau National.

 

Facebook Comments Box