Au cours de la rencontre, le Comité Exécutif a exprimé sa satisfaction pour les progrès réalisés par le pays pour la tenue de cette 34ème édition. Il a ainsi félicité les autorités de la Côte d’Ivoire pour leur engagement et leur coopération avec les équipes de la CAF, pour faire de ce rendez-vous continental, une véritable réussite. Par ailleurs, durant la rencontre d’Alger, le Comité Exécutif de la CAF a désigné la Côte d’Ivoire, comme pays hôte de la Ligue des Champions Féminines 2023. Il estime, selon une note publiée sur le site de la CAF, que l’organisation de cette compétition permettra au pays de Didier Drogba, de tester les installations qui seront utilisées pour la CAN TotalEnergies 2023.

0
51169

Chers journalistes, organes et associations de presse,

Vous devez comprendre la situation du Président de la Haute Autorité de la Communication (HAC), Monsieur Boubacar Yacine Diallo.

Aucun Guinéen ne peut contester qu’il est une icône du monde des médias en Guinée. Mais aujourd’hui, il est dans une situation embarrassante qui l’oblige à poser parfois des actes contraires à sa conscience.

En effet, depuis cette affaire de détournement de deniers publics qui lui a été collée par l’Agent Judiciaire de l’État, le Président de la HAC subit une sorte de chantage. Soit il fait ce que la junte veut à propos des journalistes considérés comme dérangeants, soit on actionne le levier de la justice.

Connaissant la dignité qu’a toujours incarnée l’homme, ce serait un supplice pour lui de comparaître devant un tribunal pour détournement. Les autres membres de la HAC sont plus ou moins des choix du régime Alpha Condé qui sont heureux que la junte militaire ait rétabli cette institution après avoir été dissoute comme d’autres institutions.

Journalistes Guinéens,

Vous ne pouvez pas compter sur la HAC de Boubacar Yacine Diallo.

Comptez sur vos propres efforts et résistez !

 

SEKOU KOUNDOUNO

RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC

Facebook Comments Box