Aéroport International AST : lancement des travaux d’expansion et de modernisation

0
16237

Après la pose des premières pierres de reconstruction des aérodromes de Kankan, Faranah, N’zérékoré et Labé, c’est autour de la capitale guinéenne de connaître le démarrage des travaux d’expansion et de modernisation de l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré. La plateforme aéroportuaire sera dotée de technologies de dernières générations et d’espaces aménagés en vue d’assurer les meilleures expériences passagères.

Ce projet de grande envergure porté par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi  Doumbouya et son Gouvernement vise à accroître la capacité d’accueil de l’Aéroport à 3 millions de passagers par an contre 500 000 à ce jour.

Le tout se fera sur une superficie de 220 hectares avec une durée d’exécution des travaux de 18 mois. Ce projet sera exécuté par la société turque Albayrak. Selon la SOGEAC, les travaux n’empêcheront pas le cours normal du trafic aérien. Une fois terminée l’aéroport International Ahmed Sékou Toué sera à l’image de celui d’Istanbul.

Ce samedi le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Bernard Goumou,  accompagné de quelques membres du gouvernement a procédé au lancement des travaux.

Dans sa communication, le directeur général de la société de Gestion et d’Exploitation de l’Aéroport de Conakry (SOGEAC) a fait un bref aperçu de la composition du projet d’expansion et de modernisation de l’aéroport.

Il sera constitué :

D’un Nouveau terminal passager de 32.000 m2, d’un nouveau terminal Cargo de 3.600 m², des bureaux administratifs de la SOGEAC, une Tour de contrôle, d’une nouvelle caserne des pompiers, d’une nouvelle centrale électrique, d’un Pavillon présidentiel, d’un Bâtiment de la GTA, d’un Complexe hôtelier, sans oublier la rénovation de la piste et des voies de circulation.

Dans son intervention, le ministre des Transports, Félix Lamah soutient que cet aéroport sera respectueux de l’environnement et sera pourvu d’une alimentation en énergie solaire. Ce qui fera de lui dans ce cadre, unique en Afrique de l’Ouest.

Il rassure aussi que la vision et la détermination du Président de la Transition ne permettront pas de faire la pose de première pierre qui n’aboutit pas à une réalisation concrète.

L’achèvement des travaux de l’aéroport offrira aux compagnies aériennes qui sont les principales utilisatrices, un meilleur cadre d’exercice de leurs activités.

Là-dessus, le ministre reste convaincu que la réalisation de ce projet fera la fierté de tous les Guinéens.

Dans son allocution le Premier ministre, Dr Bernard Goumou déclare : « l’aéroport international Ahmed Sékou Touré, sera une vitrine de la Guinée nouvelle avec des installations modernes, un personnel compétent, des normes de sûreté au top, du confort pour les passagers. Il doit rester agréable et compétitif. Nous devons pouvoir revendiquer le macaron de référence sur les côtes de l’Afrique de l’Ouest. C’est une vision du CNRD, sous le leadership du Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya. La Guinée de par sa position géostratégique et son potentiel de production devrait être capable de capter un trafic important dans le circuit des échanges des produits de valeurs

 

 

Facebook Comments Box